passeport pour l'enfer.jpg

 La crise vietnamienne migratoire des années 80 dite des «Boat People», vue par le cinéma hong-kongais à travers les yeux d’un Japonais. 

 Passeport pour l'enfer 

salésucré.jpg

 Salé, sucré est l’un des premiers films d’Ang Lee, depuis réputé pour la diversité des genres qu’il aborde et sa capacité à changer de styles. 

Salé Sucré

fureur de vaincre.png

 Parmi les premiers crevages d’écran de Bruce Lee, il lutte ici contre des Japonais dans un Shanghaï sous loi martiale, et ségrégationniste.

La fureur de vaincre

suzhou river.jpg

 Le Shanghaï underground, la caméra à l’épaule, des légendes de sirènes, et Hitchcock, toujours Hitchcock, comme si finalement on en revenait toujours à lui.

Suzhou River

yi yi.jpg

 Film empreint de majesté, de sagesse, regardant grandir une famille, autour d’un père désoeuvré et en échec professionnel, une fille en pleine découverte des affres de la romance, et un petit garçon défiant pour la première fois l’autorité. 

Yi Yi

les de_mons a_ ma porte.  jpg.jpeg

 Sous l’occupation japonaise sur les bords de la mer de Chine, le quotidien de villageois essayant tant bien que mal de vivre dignement, alors qu’ils cachent dans leur sous-sols d’étonnants prisonniers.

Les démons à ma porte

the hole.jpg

 A l’aube de l’an 2000 une mystérieuse maladie envahissant la ville de Taipei. Si Kafka avait dirigé une comédie musicale ça aurait sûrement donné quelque chose du genre. Sombre, poisseux et onirique. 

The Hole

an elephant sitting still.jpg

 Première rennaise d’un film ovni, primé à la Mostra de Venise, dont le réalisateur nous a quitté peu après avoir rendu son oeuvre. 

An elephant sitting still

sparrow.jpg

 Hommage à Tati, aux Parapluies de Cherbourg, et au film chevaleresque de la nouvelle vague hongkongais, Sparrow est un ballet de pickpockets cherchant à libérer une mystérieuse inconnue. 

Sparrow

© 2023 par Troupe de théâtre.
 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus